Adrien Saxod
2, Rue de Rumilly
74000 Annecy
N°TVA :

17/ Fondements d'hypnothérapie, Les destins thérapeutiques de l’hypnose, Chapitre 7, Approche corporelle et hypnothérapie, Brigitte Lutz, p.p.185-211, partie 2 sur 4

02/09/2022

17/ Fondements d'hypnothérapie, Les destins thérapeutiques de l’hypnose, Chapitre 7, Approche corporelle et hypnothérapie, Brigitte Lutz, p.p.185-211, partie 2 sur 4

Puis la partie suivante creuse le rapport transférentiel à travers une lecture corporelle. La sensibilité du thérapeute est requise pour entrer en résonance avec celle du patient. Il s’agit d’apprendre à lire ce qui est ressenti par cette mise en résonance de l’organisme entre deux subjectivités. Le non-élaboré circule par d’autres canaux que la parole. Un certain matériel flotte dans le champ transférentiel et se manifeste dans le corps du thérapeute. L’intensité des images qui s’évoquent dans le thérapeute en lien avec son vécu peut dérouter le débutant mais est le fil rouge de la thérapie. Le non verbal est l’équivalent symbolique du toucher qui ne peut qu’être réflexif : toucher et être touché en même temps. Les savoirs ne sont alors plus utiles mais la confiance en son propre inconscient et l’expérience personnelle sont sollicités. Dans cet état de conscience particulier, le thérapeute capte les discordances. Il doit être capable d’utiliser ce matériau sinon il sera invalidé ou réduit à l’impuissance. Il se doit de se connaître lui-même ainsi que ses modes de résonance. La communication non verbale et les synchronicités d’états de conscience favorisent cette communication intuitive. Le phénomène de transfert est comme diffracté, ses niveaux sont différents mais présents en même temps. Pour envisager la dynamique transférentielle dans son ensemble, elle peut aller jusqu'à des moments transférentiels fusionnels. L’hypnose formelle peut être vue comme un temps lors duquel un aspect particulier du transfert est activé, et ce, beaucoup plus rapidement que lors de thérapie sans hypnose. Puis, dans la suite des séances, en mode hypno-analyse, lorsque les associations sont lancées, l’hypnose n’est plus aussi précisément repérable et devient conversationnelle-corporelle passant toujours par le langage des sens. Il est alors profondément ressenti que quelque chose se passe. Le narcissisme est « colmaté » pendant l’hypno-analyse et l’interaction patient-thérapeute est élevée. Il s’agit alors d’oser se servir de ses propres ressentis en les assumant pleinement pour accompagner le patient. Son symptôme faisant sens pour nous, le thérapeute devient alors le relais puis l’émetteur des associations émanant de la relation. Un point d’attention est cependant soulevé dans le cas où le ressenti est différent de ce qu’en dit le patient. Cette pratique s’affine avec le temps et atteint « l’oublie de ce que l’on sait pour réinventer » (Grignon).

Adrien Saxod, Doctorant en hypnothérapie, praticien en hypnose, formateur en auto-hypnose.

Rapport du livre : Traité d’hypnothérapie, fondements, méthodes, applications. Sous la direction de Antoine Bioy et Didier Michaux, Ed. Dunod, 482 pages, 2019, ISBN 978-2-10-080018-6

Découvrez le livre d'Adrien Saxod : 21 Poésies Hypnotiques: Manuel de poésies hypnotiques

Découvrez le stage d'auto-hypnose thérapeutique.

Retour
Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies