Adrien Saxod
2, Rue de Rumilly
74000 Annecy
N°TVA :

2/ Fondements d'hypnothérapie, l’hypnothérapie

08/03/2021

2/ Fondements d'hypnothérapie, l’hypnothérapie

Le premier chapitre coécrit par Antoine Bioy et Didier Michaux se nomme : l’hypnothérapie, p.p.10-18

Dans un premier élan et après une brève description de l’hypnose, les auteurs partent à la recherche d’un premier hypnothérapeute. L’hypnothérapie actuelle est un usage psychothérapeutique de l’hypnose mettant en relation un hypnothérapeute et un patient lors d’une communication influente visant à obtenir un objectif thérapeutique à travers le truchement des associations intérieures du patient. Ce lien, lors des séances d’hypnose, est influencé par la formation d’hypnose reçue et par la formation d’origine du praticien.

Les auteurs cherchent à s’éloigner de « Mesmer premier hypnotiseur » pour trouver dans son élève, le Marquis de Puységur, une figure plus conforme aux pratiques de l’hypnose contemporaine. Puységur : premier hypnothérapeute ? Les ressemblances entre les crises magnétiques qu’il a pratiquées et les séances d’aujourd’hui sont celles-ci : la constatation d’une communication verbale pendant la transe. La pratique de l’hypno-suggestivité comme découvert à travers cette expérience de Victor en transe : A la fête foraine il se passe plein de choses qui donnent chaud. Victor transpire pendant la transe. L’intention de Puysegur est de le faire suer, car il pense que par le moyen de la transpiration, il va aller mieux. Puységur veut accéder à la « crise magnétique », nom de l’époque pour nommer l’état d’hypnose, pour accéder aux ressources magnétiques présentent dans celle-ci. L’état ainsi généré permet la libération de ressources inconscientes non accessibles ordinairement. Il veut aller chercher de nouvelles ressources déjà-là, inconscientes, et accessibles pendant l’hypnose. Sa posture de thérapeute est également proche de l’hypnothérapie moderne : Intermédiaire entre le sujet et son monde inconscient emplit de richesse. L’hypnothérapeute et le sujet sont, lors de la transe, dans une relation d’intimité très forte. L’hypnothérapeute est seulement un intermédiaire à l’écoute de son patient. De plus, l’accès aux ressources internes joue le rôle clé dans le changement. L’hypnothérapie n’est donc pas ce qu’en dégage de dur et de directe les hypnothérapeutes de la seconde moitié du 19ème siècle tels que Charcot, Bernheim, Janet…Pourquoi se chercher un ancêtre ? Voici la question que je me pose. Peut-être pour créer un nouveau récit influant à travers la société ? En tous les cas, entre avantages et inconvénients, ce trait intellectuel au départ du traité porte déjà le germe d’une transformation et pose un certain cadre d’étude. L’hypnothérapie est essentiellement vue comme intersubjective dans la mouvance allant de Freud à Chertok et communicationnelle dans celle allant de Rogers à Erickson et les deux prochains chapitres approfondiront cette donnée. Dans l’hypnothérapie “intersubjective” la relation hypnothérapeute-patient est un lien d'intimité forte, un certain amour. D’ailleurs, la subjectivité du patient permet de co-construire des métaphores avec celle du thérapeute. Ensuite, suit un passage sur les contre-indications qui ne sont finalement pas contre-indiquées... mais pour les sujets psychotiques, l’hypnose s’appuyant sur la dissociation et l’onirisme, n’est pas indiquée. En même temps, n’étant pas un médicament, elle n’est pas contre-indiquée, mais doit être exercée dans un cadre strict et respectant les mêmes règles déontologiques que les autres psychothérapies. Remettre l’hypnose à sa place est enfin un élément important dans les formations et la culture. Elle n’a pas besoin d’un praticien magique ! Et se contente parfois d’inductions très simples. Inductions qu’il convient d’adapter au type de thérapie qui va être pratiquée afin de rassurer ou de favoriser l’accès aux ressources internes.

Adrien Saxod, Doctorant en hypnothérapie, praticien en hypnose, formateur en auto-hypnose.

Rapport du livre : Traité d’hypnothérapie, fondements, méthodes, applications. Sous la direction de Antoine Bioy et Didier Michaux, Ed. Dunod, 482 pages, 2019, ISBN 978-2-10-080018-6

Découvrez le livre d'Adrien Saxod : 21 Poésies Hypnotiques: Manuel de poésies hypnotiques

Découvrez le stage d'auto-hypnose thérapeutique.

Retour
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site