Adrien Saxod
2, Rue de Rumilly
74000 Annecy
N°TVA :

3 La pédagogie de l’hypnothérapie révélée par la vie de Milton Erickson (Hypnose Ericksonienne)

27/04/2020

3 La pédagogie de l’hypnothérapie révélée par la vie de Milton Erickson (Hypnose Ericksonienne)

Dans ce 3ème épisode consacré à la pédagogie de l’hypnose et plus spécifiquement de l’hypnose éricksonienne nous nous intéressons à présent à cette nouvelle maladie qu’a eu le jeune Milton Erickson : la poliomyélite.

Le jeune Erickson développe donc également la Poliomyélite. Il devient extrêmement faible et souffrant. Un soir alors que plusieurs médecins l’avaient vu, ils demandèrent à sa mère de sortir avec eux. De l’autre côté de la porte ils lui dirent : “Votre fils ne passera pas la nuit.” Sans plus de tact ni de précautions. Milton, depuis son lit, avait entendu ce qu’ont dit les médecins et il ressenti instantanément une profonde colère contre eux car ils ont annoncé cette mauvaise nouvelle à sa Maman de cette façon, sans prendre de pincettes. Alors, en son for intérieur, il décida de tout faire pour passer la nuit. Lorsque sa mère revint dans la chambre, il lui demanda de déplacer une commode. Elle ne comprit pas pourquoi, mais elle s’exécuta pour cette dernière volonté de son fils. Il refusait de fermer les yeux, il mit toute son énergie à tenir le coup. Pourquoi ? Parce qu’il voulait prouver aux médecins qu’ils se trompaient ! Les heures douloureuses de la nuit se sont enchaînées. Au petit matin Milton aperçu sur le miroir de la commode le jour qui se levait. Voilà donc pourquoi il avait demandé le déplacement du meuble ! C’est seulement à ce moment-là qu’il se relâcha. Il entra alors dans un profond coma qui dura 3 jours. Milton est toujours en vie ! Au bout des 3 jours il sorti du coma mais pas sans grandes séquelles. Le voilà devenu tétraplégique mais il va mieux et surtout, il vit. On l’installe alors sur une chaise et il est attaché avec des sangles pour tenir dessus ! On l’installe dans la cuisine pour qu’il soit avec les autres dans la vie de la maison. Lorsque tout le monde sort on tourne légèrement son siège pour qu’il puisse voir par la fenêtre. A travers ce passage vers l’extérieur il peut regarder l’arbre sur lequel il aimait grimper. 

Cependant, un jour, le dernier qui sortit de la maison oublia de tourner son fauteuil vers son arbre. Tout le monde était sorti et il resta là en plan ! Frustré, il finit par fermer les yeux et se mit à penser intensément à son arbres. Il y pensa tellement qu’il parti grimper sur l’arbre en imagination, il joua et s’amusa un bon moment. Lorsqu’il revint à lui, il s'aperçut que sa tête avait légèrement tournée vers la fenêtre et qu’il apercevait l’arbre ! Ce jour-là il entra dans une compréhension profonde des mécanismes de l’esprit et du corps. A son époque personne ne venait l’aider à bouger, même par micro mouvements ! Alors il s’est mis à exploiter cette découverte. En approfondissant ce lien entre mouvement corporel et imagination il se rééduque tout seul. La méthode qu’il a découverte est simple : il imagine des procédés et ce qui s’imagine intensément produit un effet sur le corps. Ainsi, corps et esprit sont à l’unisson. En hypnothérapie nous appelons ce type d’effet des mouvements idéomoteurs. Idéo = idée. Et Moteur = mouvement. Sur lui les mouvements étaient minimes mais il a eu l’attention de les remarquer. Il s'entraîna ensuite à faire légèrement bouger ses doigts etc.  Et plus tard : il était debout ! Il était vivant et debout et libre d’aller et venir !

Nous verrons dans un 4ème épisode comment il a par ailleurs tiré profit de cette période de confinement chez lui !

 

Adrien Saxod, Doctorant en hypnothérapie, Praticien en hypnose, Formateur en auto-hypnose thérapeutique, Annecy, Haute Savoie.

Retour
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site