Adrien Saxod
2, Rue de Rumilly
74000 Annecy
N°TVA :

Quels sont les 3 temps du travail hypnotique lors d’une séance standard d’hypnose ?

16/07/2019

Quels sont les 3 temps du travail hypnotique lors d’une séance standard d’hypnose ?

L’hypnose devient une certaine valse lorsqu’elle entre dans le rythme ternaire. Une cadence à 3 temps s’installe régulièrement au cours de chaque séance.

Le premier temps de la valse hypnotique consiste à aller chercher ou créer une ressource dynamique, positive, ou encore sereine.

Le second consiste à aller vers la situation problématique enrichi de cette ressource préalable.

Et enfin le troisième temps de la valse réside dans une projection vers le futur.

 

Néanmoins lorsque vous voyez votre hypnothérapeute la séance peut-être différente.

Le standard correspond à un vêtement acheté dans un magasin. Il peut nous aller ou nous être trop grand ou trop petit, mal ajusté, pas tout à fait de la couleur souhaitée…

Une bonne séance d’hypnose doit être un vêtement sur-mesure. Le couturier est là, il prend vos mensurations et vous présente des tissus. Puis il les travaille afin qu’ils aillent parfaitement par rapport à votre morphologie.

Aucune morphologie ne peut être connue à l’avance. L’hypnotiseur doit la découvrir par l’interaction de questions réponses qu’il a avec vous.

De ce fait l’articulation des 3 temps d’une séance d’hypnose se fait au feeling. Et parfois il faut passer à un autre rythme, à deux ou quatre temps, afin que la séance soit bien ajustée à votre singularité.

 

Prenons le cas général d’une peur.

Comment faire passer une peur ?

Certains l’évitent… la fuit de toute leur inconscience ! De la naissent des tabous inévitablement cruels avec le temps. En effet, ces derniers renferment une énergie qui finira par sortir…

Le seul moyen de faire partir une peur c’est de l’affronter ! Tout seul on est parfois incapable de l’affronter car on a trop peur justement. En hypnothérapie l’affrontement n’est généralement pas un face-à-face. On va utiliser le maximum de ruse pour éviter l’emballement émotionnel.

Quelqu’un a par exemple peur d’un chien. Dès que l’animal apparait cette personne se stresse intensément et entre en panique. Elle n’a plus qu’une seule envie, plus qu’une seule pensée : ficher le camp d’ici !

Voici donc nommer la situation problématique qui correspond au deuxième temps de la séance.

 

Il faut tout d’abord créer une ressource positive, faire naître un état d’esprit confiant.

Une fois en hypnose on va avoir un dialogue de ce type (ici résumé et simplifié) :

  • Y-a-il un animal que vous aimez bien ?
  • Oui j’aime beaucoup les chats.
  • Ah, très bien les chats.

Imaginez-vous marchant dans la rue et croisant un joli et doux chat roux. Faites-lui sentir votre main afin qu’il commence à vous connaître. Caressez-le à présent. S’il est d’accord, prenez-le dans vos bras. Il miaule gentiment et se met à ronronner.

A présent reposez-le par terre.

Puis introduire le second temps depuis cet état de bien-être. Il s’agit de se confronter à la situation avec ruse en allant pas à pas, du plus facile au moins simple.

  • Oh, à présent le chat appelle son mignon petit copain de jeu. Il n’a qu’un mois et demi, de jolis poils blancs et noirs, de magnifiques yeux brillants et joueurs. C’est un bébé … chien qui est là.

Pause.

Il marche avec ses petites pattes afin de venir sentir vos pieds et vous le laissez faire

Enfin dans le troisième temps nous allons fabriquer un pont vers le futur. Après avoir approfondi et continué le parcours étape par étape nous allons projeter l’imaginaire vers une réalité habituellement non envisageable.

  • ….
    Vous êtes maintenant à côté de ce chien qui a grandi. Il est toujours noir et blanc…

 

Si vous souhaitez entrer dans la danse contactez-moi !

Adrien Saxod, praticien en hypnose, formateur en auto-hypnose, spectacle d’anniversaire ou mariage. 

Retour
Top